[DOSSIER] L’histoire des Trois Royaumes

Les Trois Royaumes, récit mythique et historique.

Avec plus de 4000 ans au compteur, la civilisation Chinoise est l’une des plus anciennes au monde.

Comme d’accoutumée, les guerres de pouvoirs furent légion. D’ailleurs, même si la période des Trois Royaumes est dense en terme de conflit, elle ne s’étend que sur une petite cinquantaine d’années!

Une épopée mythique

Elle doit sa renommée à Luo Guanzhong, un écrivain chinois du 14ème siècle. Ce dernier passa 30 ans de sa vie sur un ouvrage qui allait influencer durablement la littérature et la société chinoises : L’Histoire des Trois Royaumes. Probablement l’un des premiers biopics historiques romancés à univers étendu!

Oeuvre à la fois riche et complexe basée sur les chroniques officielles, elle offre aux lecteurs une version romancée de l’ère suscitée.

Mélangeant habilement légendes et folklores populaires au récit historique, conférant aux dirigeants et guerriers une aura quasi mythique, l’Histoire des Trois Royaumes est portée par un souffle épique n’ayant rien à envier à nos légendes arthuriennes ou à l’oeuvre d’Homère.

 

Illustration de Niō Mizushima sur le Voyage vers l'Ouest
Le Voyage vers l’Ouest! Illustration de Niō Mizushima

Ce roman historique est considéré comme l’un des Quatres Livres Extraordinaires.

Il s’agit de chef-d’oeuvres représentatifs du genre parmi lesquels figurent notamment Le Voyage vers l’Ouest  narrant les exploits du Roi des Singes.

Oui, ce roi des singes là!

L’influence culturelle de l’oeuvre de Luo Guanzhong dépassa sans peine les frontières de la Chine pour s’étendre à toute l’Asie de l’Est et du Sud-Est. Les jeux Dynasty Warriors sont évidemment basés sur ce roman, et représente ses personnages célèbres version… glamrock chinois!

Maintenant un peu d’histoire!

Représentation Han Dynasty 3 Royaumes
Quand le dernier Iphone est en boutique…

Vers la fin du deuxième siècle, la Dynastie des Han, qui a régné 4 siècles durant, commence à sévèrement s’essouffler. Les dirigeants sont décadents, et tout le monde sort des dossiers sur tout le monde.

Voyant que la cour se fout de sa gueule, le peuple se révolte et se rallie sous Zhang Jiao, fondateur de la secte Taoiste des Turbans Jaunes. La rébellion se répand dans tous le pays, et les Han lancent un appel aux armes pour réprimer les pécores mécontents. Parce que la démocratie, c’est pas la rue tmtc.

Plusieurs seigneurs de guerre répondent à l’appel et s’illustrent sur le champ de bataille. On compte parmi eux Cao Cao des Wei, Sun Jian des Wu, et Yuan Shao, un random de l’armée impériale. La rébellion mattée, mais le pouvoir impérial est toujours destabilisé.

Du coup, à la mort de l’empereur, Dong Zhuo, général des armées impériales, en profite pour prendre le pouvoir en mettant en place un empereur fantoche. Dong Zhuo agit alors comme un véritable tyran, si bien que Yuan Shao se dit “OH CA SUFFIT LE BORDEL” (traduction pas tout à fait littérale, on vous l’accorde.)!

Nouvel appel aux armes, Cao Cao est dans la place! Ils fument Dhong Zhuo, font la fête, se bagarrent pour savoir qui est le patron, Cao Cao l’emporte, récupère l’empereur et les terres du nord, et devient super badass!

Cao Cao et sa flotte batailles 3 royaumes
« Alors, ca mord? »

Tellement badass qu’il se fixe pour objectif de mettre fin aux 3 Royaumes.

Evidemment, ca passe par la réunification de la Chine tout entière sous son règne! 

Il rassemble alors une mega armée et une giga flotte navale et s’apprête à prendre les territoires du sud. Sauf qu’un seigneur de guerre du nom de Liu Bei s’y était fait un nom en tant que “pote du peuple”.  En plus, il était plutôt engagé politiquement… et pas dans le bon sens. En effet, il voulait stopper Cao Cao afin de redonner aux Han leur gloire d’antan.

Liu Bei fait copain-copain avec Sun Quan, le nouveau dirigeant des Wu. Il affronte ainsi Cao Cao lors de La Bataille de la Falaise Rouge. Une bataille ultra épique car malgré leur infériorité numérique, Liu Bei et Sun Quan arrivent à foutre le feu à la flotte de Cao Cao!

Burn baby burn!

Il se retrouve donc un peu bête sans son armée et bat en retraite. Sun Quan et Liu Bei fêtent leur victoire en mode #PartyHard. D’ailleurs, ce dernier récupère des terres depuis lesquelles il pourra installer son futur royaume des Shu.

Peinture Sun Quan Cour pendant les 3 royaumes
« Monseigneur, vous avez gagné! Venez vite regarder la saison 2 de Stranger Things! »

Dans les années qui suivirent,

Cao Cao retape son armée et se nomme au passage Roi du Wei. Liu Bei fit alors la déclaration suivante “Et bah puisque c’est comme ça bah moi aussi!” et se nomma Roi du Shu. Et comme il voulait pas faire de jaloux, Sun Quan pris le titre de Roi du Wu.

Ainsi, les Trois Royaumes étaient posés, mais pas copains.

Ils passèrent leur temps à se chamailler, principalement pour empêcher Cao Cao, qui restait quand même le plus balèze des trois, de conquérir toute la Chine. Mais les dirigeants ne sont pas éternels, et leur successeurs moins talentueux dans les affaires militaires.

Les victoires et défaites s’enchaînaient dans chaque camp, et aucun des royaumes n’arrivait à prendre l’ascendant sur les deux autres.

C’est alors qu’apparût un dernier protagoniste…

Dans le royaume du Wei, un général se démarquait peu à peu grâce à ses nombreux succès militaires. Le mec fut tellement bon qu’il devint ministre des affaires militaires, et acquit énormément d’influence. Son nom ?

Sima Yi
« Mon premier indice… »

Sima Yi rallie peu à peu toute la noblesse Wei derrière lui. Concernant ses opposants, il s’embête pas et les fait disparaître. En 249 il organise un coup d’état afin d’éliminer à peu près toute la lignée des Cao. C’est ce charmant infanticide qui lui permettra d’accéder au pouvoir. Ouais ca fait toujours son p’tit effet.

A sa mort, il laissa ses fils Sima Shi et Sima Zhao  terminer le boulot. Les Wei sont destitués une bonne fois pour toute les Wei et la dynastie des Jin est officiellement en place.
En face c’est pas tip top : les Shu et les Wu ayant définitivement perdu toute leur force et leur gloire d’antan, la faute à des dirigeants de plus en plus faibles politiquement et militairement.

Les Jin sont alors en position de force. De fait, ils en profitent pour attaquer et soumettre les Shu en 263, Sima Zhao se proclamant “Roi de Jin” pour marquer le coup. Les Wu tentent alors une dernière offensive histoire de montrer qu’ils en avaient encore sous le capot, mais sans succès.

Ainsi, en 280, les Jin envahissent le territoire du Wu qui capitule.  C’est donc la fin des Trois Royaumes et la réunification de la Chine sous la dynastie Jin.

 

Youtube Dynasty Warriors 8 Osmosis Coop
On parle des Trois Royaumes dans cette vidéo sur Dynasty Warriors!

Attendez, vous parlez de tout ca dans une critique de JV? Mais c’est quoi en fait Osmosis?

Pour en savoir plus:

Les 3 Royaumes : Mythe et Histoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *