Tenchu, un des premiers JV d'infiltration

[DOSSIER] Les jeux d’infiltration

Jouons Ă  cache-cache

L’ infiltration c’est un peu l’une des niches du jeu vidĂ©o dans laquelle on file rĂ©guliĂšrement un gros coup de pompe, histoire d’en faire sortir le toutou le temps d’une balade forcĂ©e.

Mais comment se dĂ©finit ce genre? Depuis quand existe t’il?

Nous verrons ensemble que si ces mĂ©caniques de base sont plutĂŽt anciennes,  c’est un certain trio vidĂ©oludique bien connu qui a donnĂ© naissance au genre d’infiltration.

D’ailleurs, si la plupart des jeux d’action de ces derniĂšres annĂ©es proposent des phases oĂč il faut se montrer discret, cela ne les transforme pas automatiquement en jeu d’infiltration Ă  proprement parler…

Mais dĂ©jĂ , dĂ©finissons ce qu’est un jeu d’infiltration!

Gif bug glitch assassin's creed
Spoiler: ce n’en est pas un 😉

La furtivité

L’une des bases sur lesquelles reposent ce type de jeu est la notion de furtivitĂ©. C’est autour d’elle que sont articulĂ©es toutes les autres mĂ©caniques du jeu d’infiltration.

Le joueur est ainsi invitĂ© Ă  rĂ©aliser divers objectifs sans se faire repĂ©rer par les ennemis, en utilisant des moyens pour se dissimuler. Jusqu’à la fin des annĂ©es 90, le genre n’existait qu’à travers des jeux reposant sur quelques gimmicks assez basiques, principalement dĂ» aux limitations  techniques du support. D’aucuns considĂšrent mĂȘme que Pacman en serait le premier reprĂ©sentant, de par sa mĂ©canique d’esquive des ennemis.

On peut citer 005 sur Arcade en 1981, par exemple. Ce dernier proposait au joueur de se cacher derriĂšre des caisses pour se soustraire Ă  la vision des ennemis. Il y eut Ă©galement Castle Wolfenstein sur Apple 2 la mĂȘme annĂ©e (attention, rien Ă  voir avec Wolfenstein 3D!).  Connu pour ĂȘtre le premier jeu Ă  permettre au joueur de se dĂ©guiser en utilisant un uniforme ennemi et dĂ©jouer ainsi sa vigilance. Des mĂ©caniques de furtivitĂ© au service de l’infiltration donc!

Ecran accueil Castle Wolfenstein jeu infiltration
Pour s’infiltrer dans une base nazi… on se dĂ©guise en nazi…

Enfin, impossible d’oublier l’incontournable Metal Gear!!

Sorti en 1987 sur MSX2 puis sur NES, il reprit et affina les Ă©lĂ©ments de gameplay amenĂ© par les prĂ©cĂ©dents jeux d’infiltration. On y retrouve:

  • la mĂ©canique de champ de vision des ennemis,
  • la limitation des ressources pour encourager le joueur Ă  Ă©viter la confrontation directe,
  • et la notion d’alerte dĂ©clenchĂ©e par les ennemis si le joueur se fait repĂ©rer, avec les renforts qui vont bien.

Et pour la petite anecdote que tout le monde connait mais on la dit quand mĂȘme : Metal Gear devait ĂȘtre Ă  la base un jeu d’action bien bourrin. Mais comme la MSX2 Ă©tait trop limitĂ©e techniquement pour afficher masse de projectiles, Hideo Kojima a dĂ» ruser en changeant drastiquement le gameplay du jeu.

En gros, Metal Gear, c’est presque un accident!

1998, la naissance du genre « d’infiltration »

Durant la mĂȘme annĂ©e, et dans l’ordre, Tenchu et Metal Gear Solid sont sorti sur Playstation. CĂŽtĂ© PC, c’est Thief qui marquera les esprits.

Ces trois titres absolument fantastiques sont aisĂ©ment considĂ©rĂ©s comme les pionniers d’un genre qui pouvait enfin s’exprimer pleinement via le recours aux environnements 3D. Naturellement, chacun de ces jeux a apportĂ© des mĂ©caniques de gameplay qui ont aidĂ© Ă  façonner le jeu d’infiltration tel qu’on le connaĂźt aujourd’hui.

Tenchu par exemple, permettait de se dĂ©barrasser furtivement d’un ennemi en un seul coup Ă  condition de ne pas se faire repĂ©rer. Soit en l’attaquant par derriĂšre, soit en utilisant une arme de jet. Ca paraĂźt anodin dit comme ça, mais pour l’époque c’était assez ouf, et t’avais l’impression d’ĂȘtre un ninja !

Tenchu infiltration
*Surpriiiise!*

Metal Gear Solid quant Ă  lui amĂ©liora l’hĂ©ritage issu des prĂ©cĂ©dents Ă©pisodes. Ainsi, on note l’Ă©volution de la gestion du champ de vision des ennemis et les techniques pour s’en dissimuler. D’ailleurs, on y ajoute la prise en compte du son Ă©mis par vos pas ou vos armes non-Ă©quipĂ©es de silencieux! Bien entendu le fameux systĂšme d’alerte qui se dĂ©clenche quasi-immĂ©diatement lorsque vous vous faites griller, est lui aussi amĂ©liorĂ©.

Metal Gear Solid jeu video infiltration

Enfin Thief introduira notamment une gestion trĂšs poussĂ©e de la lumiĂšre. En effet, il fallait se tapir dans l’obscuritĂ© pour Ă©chapper Ă  la vigilance des ennemis, voire crĂ©er des zones d’ombres en Ă©teignant les torches et autres sources lumineuses!

Naissance d’un genre

Cette trinitĂ© vidĂ©oludique et ses diffĂ©rentes dĂ©clinaisons nous permettent aujourd’hui de dĂ©terminer ce qui fait l’essence d’un vrai jeu d’infiltration. Ainsi, on peut en dĂ©gager des Ă©lĂ©ments clĂ© de gameplay :

  • Permettre au joueur de se cacher des ennemis via diffĂ©rents moyens : profiter des Ă©lĂ©ments de dĂ©cors et des zones peu Ă©clairĂ©es, et utilisation d’équipement, de dĂ©guisement, voir de camouflage.
  • Favoriser autant que possible la discrĂ©tion et l’approche indirecte, le plus simple Ă©tant de rendre la confrontation avec un ennemi extrĂȘmement risquĂ©e, voir immĂ©diatement synonyme de mort. En gros ce genre de truc lĂ  on oublie. Instaurer un ou plusieurs niveaux d’alertes dans le cas oĂč le joueur se fait repĂ©rer, augmentant le nombre d’ennemis et renforçant la sĂ©curitĂ©, est Ă©galement un bon moyen de forcer le joueur Ă  ĂȘtre le plus furtif possible.
  • Par extension, permettre au joueur de rĂ©aliser ses objectifs sans avoir Ă  occire un seul ennemi, ou le strict minimum dans le cadre d’une mission d’assassinat. Sans ĂȘtre obligatoire, l’existence mĂȘme de cette possibilitĂ© suppose un level-design et un gameplay complĂštement adaptĂ© Ă  un jeu demandant un certain niveau de discrĂ©tion au joueur.
Les doggos <3

Et voilĂ  ce qui fait un jeu d’infiltration selon nous! N’hĂ©sitez pas Ă  nous donner votre propre avis en commentaire, ou partagez vos expĂ©riences!

Vidéo Osmosis Coop Styx Shards of Darkness Recap
On parle des jeux vidĂ©o d’infiltration dans cette vidĂ©o sur Styx Shards of Darkness! 

Attendez, vous parlez de tout ca dans une critique de JV? Mais c’est quoi en fait Osmosis?

En attendant, pour nous retrouver partout:

Retrouvez tous les dossiers ici! ➡ http://blogsmosis.fr/la-liste-des-dossiers/

Pour aller plus loin:

  • http://thenewpixel.over-blog.com/2017/05/la-naissance-du-jeu-d-infiltration-et-son-evolution-au-travers-du-temps.html

 

4 rĂ©flexions au sujet de « [DOSSIER] Les jeux d’infiltration »

  1. On me voit , on ne me vois plus , on me voit, on ne me vois plus. Ninjaaaaaa ….

    Pac Man premier jeu d infiltration, hummm effectivement ça fait réfléchir sauf quand il se dope a la bubble gome jaune smiley ,là ce devient un DOOM Like .

    Tenchu que j ai aimé ce jeu !!!!

    Merci pour ce petit dossier la bande à Osmosis 😉

Laisser un commentaire